La 5ème Vague de Rick Yancey

Edition : Robert Laffont, Collection R

4ème de couverture : 
1ère Vague : Extinction des feux
2ème Vague : Déferlante
3ème Vague : Pandémie
4ème Vague : Silence

La 5ème Vague arrive...
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir...
A l'aube de la 5ème vague, sur une bretelle d'autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés...
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu'il prétend... Mais la jeune fille doit d'abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.




Mon ressenti : 
J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman, il faisait partie de ma "Wish List" et après avoir vu la bande annonce du film (sortie en février 2016), je me suis décidée à le lire. Au lieu de l'acheter, je l'ai emprunté à la bibliothèque. Bien m'en a pris... 
Je vais donc commencer par ce qui m'a plu. L'histoire. Elle est originale, bien trouvée, intéressante. Mais ça s'arrête là.
La façon dont l'auteur nous raconte cette histoire est confuse.
Le roman est à plusieurs voix, mais on ne sait pas toujours de qui est le point de vue. Alors c'est pour un semblant de suspense mais, personnellement, j'ai trouvé ça plus contraignant qu'autre chose. De plus, l'alternance de point de vue est parfois telle, qu'on remonte dans le temps, qu'on saute du coq à l'âne.
Autre point négatif : vous avez lu le résumé ? Cela vous raconte la moitié du livre. Cassie et Evan ne se rencontrent qu'au bout de 250 pages. Donc c'est long, très long même, car en attendant, il ne se passe pas grand chose.
L'auteur nous explique comment les extraterrestres ont éradiqué les humains, et je sais qu'un premier tome sert à poser les bases d'une histoire, mais c'est fait de façon très lente et par moment, je me suis ennuyée. Et comme je le disais précédemment, tous les flash-backs vous font perdre le fil.
Seules les cents dernières pages font vraiment avancer l'intrigue et donne envie de lire la suite, malgré tout.


Les personnages : 
Cassie, est une jeune fille de seize ans, qui se retrouve seule à la recherche de son petit frère. Elle est courageuse, a du caractère mais devient complètement guimauve devant Evan. J'ai eu du mal à accrocher avec ce personnage.
Evan, quant à lui, est un cliché du jeune homme parfait et mystérieux. En fait de mystère, on devine très vite ce qu'il en est.
Zombie, est le personnage le plus intéressant. C'est le personnage pour lequel j'ai envie de lire la suite. Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus sur lui, c'est le seul vrai suspense du livre.


En bref :
Une histoire originale mais le style de l'auteur n'est pas fait pour moi. Par curiosité, je lirai la suite mais j'appréhende énormément.

Articles les plus consultés