La Mer Infinie de Rick Yancey (La 5ème Vague #2)

Edition : Robert Laffont, Collection R

401 pages

4ème de couverture : 
Comment débarrasser la Terre de 7 millions d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité...
Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5ème Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...


Mon ressenti : 
C'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai ouvert ce deuxième tome. D'une part, parce que le premier n'a pas été une bonne lecture pour moi et d'autre part, parce que ceux qui ont aimé le premier, ont trouvé ce tome moins bon. Autant dire que ce pauvre roman partait de très loin ! Et pourtant, mystère de la littérature, j'ai bien plus aimé celui-ci que le premier tome.

Le style d'écriture est toujours très imagé, plein de métaphores qui nous font parfois perdre le fil mais j'ai trouvé ce tome moins "brouillon". Toutefois, j'ai trouvé énormément de répétitions dans ce roman, beaucoup trop. La Mer Infinie est répétée je ne sais combien de fois au cours du roman. Une fois, ça passe, deux fois bon, au bout de cinq fois, c'est lassant ! C'est bon Rick, on a compris l'idée !

A nouveau, les narrateurs de l'histoire se succèdent mais d'une façon beaucoup plus claire et logique que dans le premier tome. On sait qui raconte, pourquoi on a ce point de vue à ce moment précis de l'histoire. Cela a été une lecture beaucoup plus fluide pour moi que pour la 5ème Vague.
Ceci étant dit, je m'attendais tout de même à plus d'actions, plus d'avancées dans l'histoire. On reste sur notre faim car peu de questions trouvent réponses, et beaucoup d'autres sont posées. 
Le troisième et dernier tome (The Last Star) sort en 2016 en France, j'ai hâte de savoir comment tout ça va se terminer (même si l'auteur nous donne de gros indices là-dessus dans ce tome) et surtout d'avoir les réponses aux nombreuses questions en suspens.

Enfin, ce deuxième tome est beaucoup plus sombre que le premier. Certaines scènes m'ont profondément touchée (en tant que maman surtout) et, même si ce livre assimilé à de la littérature "jeunesse" (que je n'aime pas cette expression réductrice) , je ne mettrais pas cette saga entre les mains de trop jeunes adolescents quand même. D'ailleurs, dans ma bibliothèque, ils l'ont classé dans les adultes.


En bref :
Un second tome meilleur que le précédent, et qui donne envie de lire la fin.



Challenge de l'Imaginaire : lecture 1/36

Articles les plus consultés