La Bibliothèque des Cœurs Cabossés de Katarina Bivald

Edition : Denoël

482 pages

4ème de couverture : 
Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvirst, 28 ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, 65 ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel...



Mon ressenti : 
Avez-vous déjà lu un roman en vous disant "mais pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt ?"
C'est exactement mon état d'esprit à la fin de ce roman.
J'ai du mal à poser des mots sur mon ressenti. J'ai tellement aimé ce roman.

L'histoire se déroule dans une petite ville américaine, avec des habitants tous résignés à leur vie tranquille, leurs habitudes bien ancrées, pas de touristes, pas de travail pour les jeunes. Il ne se passe jamais rien à Broken Wheel.
Et un jour arrive Sara, suédoise, qui vient bouleverser le quotidien de toute cette communauté. Comment ? Elle ouvre une librairie. Et elle trouve pour chaque habitant un roman qui va changer sa vie.
C'est juste une histoire d'amitiés, d'entraide, de relations humaines extraordinaires.
C'est simple, ce roman est un feeling-good tel que j'ai eu un sourire plaqué sur le visage du début à la fin.

On ne suit pas uniquement l'histoire de Sara mais de tous les habitants de cette ville. Tous ont une histoire particulière, des blessures cachées que l'on découvre au fil du roman. On ne peut que s'attacher à ces personnages qui sont comme vous et moi.

L'auteur sait nous captiver du début à la fin, je me suis vue déambuler dans cette ville américaine, sa grand rue, son "dinner", sa quincaillerie...

Et cerise sur la gâteau, le roman est truffé de références à de nombreux livres très connus, de la littérature classique américaine avec Harper Lee aux polars suédois comme Millénium en passant par Eragon.


En bref :
Un roman plein d'espoir sur la vie, les hommes, et qui prouve, si besoin, que la lecture peut vous changer la vie. A lire absolument !




COUP DE COEUR


Articles les plus consultés