Beautiful Bastard de Cristina Lauren


Edition : Hugo Roman

390 pages

4ème de couverture : 
Brillante et déterminée, Chloé, sur le point d'obtenir son MBA, n'a qu'un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l'entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affuté ? 

Si Bennett et Chrloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient imposées. A une seule fin, se posséder. Au bureau, dans l'ascenceur, dans un parking...partout.
Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur égo de côté pour décider enfin ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ?


Mon ressenti : 
Depuis le temps que je voulais commencer cette série. Et découvrir la plume de Cristina Lauren (enfin les plumes puisque ce sont deux auteurs), je me suis décidée un soir un peu sur un coup de tête. 

Premier chapitre : au bout de 20 pages, ils se sautent dessus et on a droit à une scène de sexe totalement WTF qui a fait hurler la féministe en moi (et pas de plaisir! J'aurai préféré). En gros : " écarte les cuisses et tais toi". Euh t'es sérieux là garçon ? Rassurez-vous elle est consentante, n'empêche que j'ai horreur de ça.

Je vais être franche, je me suis demandé si je n'allais pas m'arrêter là et surtout, comment cette série pouvait avoir un tel succès avec des scènes pareilles.
Alors la curiosité l'a emporté d'une part et d'autre part, j'abandonne très rarement les livres. 

Bien m'en a pris. J'ai adoré ce roman !

Alors, question sexe, on est servis, on y a droit toutes les 10 pages. Ce n'est pas dérangeant, ça sert plus ou moins l'histoire et surtout je savais à quoi m'attendre.
Mais les auteures ont réussi l'exploit de ne pas rendre ça vulgaire. Jamais.
C'est bien écrit, c'est fluide, simple et drôle. Le roman se lit très vite, il ne m'a fallu que quelques heures.

L'histoire est très rythmée car on alterne les points de vue de Chloé et Bennett sans relire les mêmes scènes. Cela permet d'avancer dans l'histoire sans jamais s'ennuyer.

Mais si je ne devais citer qu'une seule chose pour vous dire ce qui m'a plu ce serait : Chloé. Notre héroïne est tout sauf niaise. Elle sait dire non, elle sait prendre les commandes, ne se lamente pas. Bref, une héroïne comme j'aimerais en voir plus souvent.

J'ai hâte de lire les autres romans de cette série.



En bref :
Un faux départ pour ce roman qui s'est révélé être un très bon moment de lecture.

Articles les plus consultés