Le Tourment des Aurores (Anges d'Apocalypse tome 1) de Stéphane Soutoul


Edition : Rebelle Editions, Collection Lune de Sang

4ème de couverture : 
Deux corps pour une seule âme, impossible selon vous ?
C'est pourtant le fardeau que j'endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de repousser ses avances. Pour la peine, je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse, et ex-meurtrière qui s'est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l'identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. 
Comme si je n'avais pas suffisamment d'ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des Sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain s'est mis à s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes...
Je vous le dis, pas facile de gérer deux existences à la fois !



Mon ressenti : 
Ici pas de perte de temps à poser l'univers, on est plongés directement dans le vif du sujet dès le premier chapitre. Ça démarre très fort. 
Puis l'histoire s'installe dans un crescendo bien mené jusqu'au final qui nous fait en redemander !
Le point fort de ce roman c'est l'univers. En effet, Stéphane Soutoul a su rendre original le thème des cavaliers de l'apocalypse. 
Ici, ce sont quatre sœurs repenties, qui luttent au quotidien contre leur nature destructrice non sans mal, avec chacune un exutoire à leurs pouvoirs destructeurs.
Syldia alias Famine, est donc victime d'un sort et se retrouve chaque jour dans la peau d'une humaine, Samantha. Vous imaginez donc qu'elle n'est pas ravie de devoir protéger un sorcier. 
Entre la plume de Stéphane Soutoul, qui vous fait tourner les pages sans vous en rendre compte, l'histoire avec ses rebondissements multiples, des héros masculins mystérieux et beaux gosses par-dessus le marché, l'humour tout au long du livre, ai-je besoin de vous préciser que j'ai beaucoup aimé ce premier tome ?
J'ai vraiment hâte de connaître la suite des aventures de Syldia et Samantha car l'univers a un potentiel énorme de développement (l'auteur nous laisse quelques pistes d'ailleurs) et il me tarde de savoir ce que nous réserve Stéphane Soutoul.

Les personnages : 
Syldia / Samantha / Famine est une jeune femme (oui l'avantage d'être un des cavaliers de l'apocalypse est qu'on est quasiment immortelle...) avec du caractère, c'est le moins que l'on puisse dire ! Et c'est ce qui m'a plu chez elle. Elle ne lâche jamais rien quitte à s'attirer des problèmes. Mais sous cette carapace de guerrière, elle est aussi quelqu'un de très attentionnée pour ses parents humains, pour ses sœurs également. C'est donc une héroïne aux multiples facettes comme on en voit peu.

Passons aux messieurs...
Nathan d'abord est un lycéen qui partage les cours avec Samantha. Très mystérieux au début, il se dévoile peu à peu. Je n'en dirai pas plus, il faut découvrir...
Desmond ensuite, sorcier, il cache son jeu. Puis petit à petit le voile se lève sur un homme torturé. C'est un des personnages dont j'attends beaucoup dans les prochains tomes.
Nolhan enfin, est un vampire. Si c'est un personnage secondaire dans ce premier tome, au vu de son passé, je sens qu'il va devenir plus important dans les prochains. Il m'a beaucoup agacé mais c'est sans doute une volonté de l'auteur. 

En bref :
Une saga originale, un univers à découvrir, des personnages plein de mystères. Voilà ce qui vous attend dans Les Anges d'Apocalypse !

Articles les plus consultés