C'est lundi, que lisez-vous? #7

Rendez-vous livresque initié par Mallou et repris par Galleane



Il vous suffit de cliquer sur l'image pour accéder à mon avis.



J'ai terminé : 



                          

Je lis : 

 

Je vais me rendre aux Halliennalles le 10 octobre et je me concentre sur les lectures des auteurs que je vais rencontrer pour mon plus grand plaisir !




J'aimerais lire : 

entre autres car j'ai encore plein d'autres titres en tête donc la liste n'est ni définitive ni exhaustive...


 








  



Jeu de Patience de Jennifer L. Armentrout

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Edition : J'ai Lu


4ème de couverture : 
Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l'attention : tels sont les trois préceptes qu'Avery s'est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu'un, il ne recule devant rien - rien, excepté peut être le passé d'Avery, qui semble s'acharner à ressurgir...
Ensemble, seront-ils capables d'affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là , a tout changé ?



Mon ressenti : 
Après mon coup de coeur pour la saga Lux, je voulais lire d'autres romans de l'auteure. 

Dans Jeu de Patience, nous suivons l'histoire d'Avery et de Cameron. Ils sont étudiants, voisins de palier, et très attirés l'un par l'autre dès le départ.
Avery décide de lutter contre cette attirance pour des raisons que nous découvrons au fur et à mesure (mais sans grand suspense, on comprend très vite) mais Cameron est bien décidé à la faire craquer.

Autant vous dire que Cameron a une patience d'ange car Avery est têtue, très têtue (trop ?). Bref, l'amitié prend le dessus dans un premier temps jusqu'au jour où... Mais rien n'est simple et le passé d'Avery ressurgit.

Encore une fois, la plume de l'auteure est fluide, on tourne les pages sans s'en rendre compte. Et même si on a une petite idée de la fin, on se demande quand même comment tout cela va se terminer. Car l'histoire d'Avery est un peu complexe et j'avoue avoir été surprise une fois ou deux.

Jennifer L. Armentrout signe encore une fois un très bon roman avec un personnage masculin très différent de ce que j'ai pu lire jusqu'ici et que j'ai beaucoup aimé.


Les personnages : 
Avery est enfin entré à l'université. Cela sonne comme une délivrance pour elle. Et elle a choisie celle la plus éloignée possible de sa ville natale, de ses parents, de son lycée, bref de sa vie passée.
Elle est bien décidée à reprendre sa vie en main. Pour cela, elle est dotée d'un caractère bien trempé, d'une volonté et d'une obstination sans limites. C'est sans compter sur Cameron.
Avery m'a parfois énervée dans les décisions qu'elle prend mais elle reste fidèle à elle-même du début à la fin du roman.

Cameron est le stéréotype de l'homme parfait. Mais dans le bon sens du terme. Il est beau gosse, il sait cuisiner, il est patient, il est serviable et gentil. Il a vraiment tout pour lui. Et il décide de séduire Avery, non pas pour l'ajouter à sa liste de conquêtes, mais pour une relation suivie (oui parce qu'en plus de toutes les qualités citées plus haut, il veut s'engager en plus !).
C'est un personnage très attachant avec, lui aussi, un passé un peu sombre. Cela change des personnages masculins de ce type de roman et c'est plaisant.


En bref :
Une très belle romance, un nouveau "fictionnal boyfriend" pour moi, une suite déjà arrivée dans ma Pile à Lire (Jeu d'Innocence). 
Une lecture que je vous recommande bien évidemment.

Dans la Peau de M. Leighton

Auteur : M. Leighton

Edition : Milady Romance


4ème de couverture : 
Olivia Townsend est une femme comme les autres, qui se démène à l'université dans l'espoir de pouvoir un jour aider son père dans ses affaires. Pour financer ses études, elle travaille à l'Hypnos Club, le bar géré par le très séduisant Cash - le genre de bad boy qu'elle a décidé d'éviter comme la peste. C'est alors qu'elle rencontre le frère jumeau de son patron, Nash, un avocat bien sous tout rapport...accessoirement casé avec sa colocataire. Entre les deux son cœur balance...



Mon ressenti : 
L'inconvénient de lire plusieurs romans d'un même genre à la suite, c'est que l'on compare malgré soi. Et là, ce roman ne tient pas du tout la comparaison !

Dès les premiers chapitres, j'ai su que ma lecture allait être pénible. Et je ne me suis pas trompée.

Malheureusement, il n'y a rien dans ce roman que j'ai aimé.
L'histoire est irréelle, attention spoiler : un homme s'introduit dans la chambre d'Olivia pour lui faire l'amour, elle ne sait pas qui sait mais qu'importe... Sérieux ??? Et sans préservatif en plus, bel exemple !

Même les prénoms des jumeaux sont improbables : Cash et Nash...
On essaye de nous faire croire à un rebondissement que l'on a déjà vu arriver depuis longtemps et la fin nous promet de l'action dans le second tome. Action qui tombe comme un cheveu dans la soupe. 

Le second tome est dans ma liseuse et j'hésite entre le lire rapidement à la manière d'un sparadrap qu'on enlève pour avoir mal un bon coup ou à le laisser traîner au risque de ne jamais le lire...


Les personnages : 
Olivia est une jeune femme déterminée à réussir ses études pour aider son père. Elle a du caractère, c'est une femme forte mais qui devient complètement idiote quand elle voit passer un mâle...

Cash quant à lui, est qualifié de bad boy. Si rouler en moto et tenir un bar fait de vous un bad boy, soit. Personnellement, au vu de ses nombreuses conquêtes, je l'aurais qualifié de coureur de jupons.

Nash est quant à lui l'opposé de son frère, cherchant sa place dans le monde du droit. Il est en couple avec Marissa, la cousine d'Olivia et accessoirement fille du patron du cabinet d'avocats où il bosse (petit malin va!) 

En bref : 
Un roman qui ne me laissera pas un grand souvenir... 




Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos

Edition : Gallimard Jeunesse


4ème de couverture : 
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ?  Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.



Mon ressenti : 
Je suis un peu sortie de ma "zone de confort" avec ce roman car je lis peu de fantasy. 

C'est un univers complètement nouveau que nous propose Christelle Dabos. La Terre s'est scindée en plusieurs morceaux, formant des Arches. Ophélie, notre jeune héroïne, vient d'Anima où tous les objets bougent seuls selon l'humeur de leur propriétaire. Ainsi Ophélie porte une écharpe autour du coup qui lui sert quasiment d'animal de compagnie. 
Nous visitons également le Pôle, l'Arche où vit Thorn. Une arche beaucoup plus complexe qu'Anima, avec des familles qui s'opposent, des complots politiques etc...

Je félicite l'auteure pour son imagination car je m'y suis vue. Même s'il m'a fallu du temps pour accrocher au roman (au moins 200 pages sur les 500 que compte le roman), je ne regrette pas d'avoir persisté car j'ai beaucoup aimé ce roman.

Ophélie est donc une Animiste et plus particulièrement une liseuse. Il lui suffit de toucher un objet pour "lire" tout le passé de celui-ci et ressentir les émotions de ses propriétaires successifs. Elle a aussi la capacité de traverser les miroirs. Elle a  ans et donc l'âge de se marier. On la fiance donc à Thorn, du Pôle. Ce sont les Anciens qui décident des mariages et il est rare de se marier à quelqu'un d'extérieur à son Arche. 
C'est pourquoi Ophélie ne comprend pas ce choix des Doyennes. Mais elle s'y plie et part sur le Pôle pour épouser Thorn.
Thorn reste un personnage très mystérieux dans ce tome. Il est rarement présent. Il subit lui aussi ce mariage. Il ne s'agit donc pas d'une romance loin de là. Car si Ophélie et Thorn sont opposés sur de nombreuses choses, ils se rejoignent sur un point : ils ne s'aiment pas. Ne cherchez pas de baisers langoureux, de regards échangés furtivement... vous seriez déçus. 

Ce premier tome est surtout basé sur la découverte d'Ophélie du Pôle, de ses clans, des pouvoirs de chaque clan, des intrigues de cour et des complots incessants.

Il s'agit d'un premier tome donc l'auteure pose les bases de son histoire. Et au vu de la complexité du monde inventé, cela prend parfois le pas sur l'intrigue créant quelques longueurs, mais c'est nécessaire. Et s'il est vrai que beaucoup de questions restent en suspens, ça nous donne envie de lire la suite qui sort fin octobre 2015.


Les personnages : 
Ophélie est une jeune femme maladroite mais pleine de vie. Sous un physique chétif se cache une volonté féroce de survivre. Son mariage forcé, elle en prend son parti mais elle n'y laissera ni son intégrité, ni son caractère.

Thorn, comme je l'ai indiqué plus haut, apparaît assez peu dans ce roman. Son personnage reste mystérieux et le tome 2 est prometteur rien que pour cela.


De nombreux personnages secondaires apparaissent au fil du roman. Je ne vous en dirai rien car ils font partie intégrante de l'intrigue et j'ai peur de trop vous en révéler.



En bref : 
Une lecture agréable dans un univers qu'il me tarde de retrouver.


Callie et Kayden tomes 1 et 2 de Jessica Sorensen

Auteur : Jessica Sorensen

Edition : Hachette Collection Black Moon Romance





4ème de couverture (tome 1) : 
Je me sens nerveux en aidant Callie à descendre la falaise, et ce n'est pas de peur qu'elle tombe. Elle est en sécurité dans mes bras. Son corps entier appuie contre le mien. Elle ne risque rien. Le problème est en moi. Pendant toute la descente, mon cœur bat la chamade. J'ai envie de sentir sa peau contre la mienne, d'aspirer ses lèvres. Je n'ai jamais autant désiré quelqu'un, et cela me terrifie. Tout à l'heure, j'ai failli l'embrasser. Je me suis retenu au dernier moment. J'ai déjà une copine et ce serait injuste pour tout le monde.
Mais je sais qu'il est déjà trop tard : jamais je n'arriverai à oublier Callie.

Ici, je vais surtout vous parler du premier tome pour ne pas vous spoiler le deuxième mais sachez que les deux sont aussi bons l'un que l'autre.

Mon ressenti : 
J'ai commencé cette nouvelle série New Adult suite aux avis positifs de plusieurs blogueurs mais sans en attendre grand chose. 
Et pourtant, ces deux romans ont réussi à me toucher beaucoup plus que certains autres du même genre. 
Le New Adult, pour ceux qui ne le savent pas, c'est une romance entre deux jeunes adultes (18-30 ans en général) qui doivent faire face à un passé douloureux : viol, décès d'un proche, enfant battu, parent emprisonné... Les auteurs n'hésitent pas à faire dans le pathos et j'avoue que malgré des larmes si promptes à couler d'habitude, mon cœur reste souvent froid face à beaucoup d'histoires de ce genre. Ceci dit, les romances sont bien souvent sympas, donc je continue d'en lire. (oui je suis contradictoire mais je m'assume!)

L'histoire de Callie et Kayden fait exception. C'est en grande partie grâce à l'auteure. Le style est fluide, les pages tournent toutes seules. On ne tombe jamais dans l'excès de drame larmoyant. 

Callie et Kayden se connaissent depuis de nombreuses années sans pour autant se côtoyer. Lors d'une fête chez Kayden, Callie lui vient en aide. Des mois passent et ils se retrouvent à la fac par hasard.
De fil en aiguille, ils s'apprivoisent (c'est vraiment le mot) et deviennent amis. Ils s'apportent un soutien mutuel face à leurs problèmes respectifs. Et cela prend le dessus sur la romance, ce qui est encore un atout majeur des romans.

Ces deux personnages et leurs sentiments sont décrits de façon très réaliste par Jessica Sorensen et c'est ce qui fait la force de ces romans. L'histoire est dévoilée peu à peu et monte en puissance au fil du roman jusqu'à la scène finale qui nous laisse pantois.

Sans être un coup de cœur, c'est à ce jour un des meilleurs romans New Adult que j'ai lu.


Les personnages : 
Callie est une jeune femme réservée, qui cherche à passer inaperçue. Son arrivée à la fac va lui permettre, notamment grâce à son ami Seth, de redémarrer une nouvelle vie. Elle évolue énormément au fil des deux romans pour devenir une femme forte et sûre d'elle.

Kayden quant à lui a tout pour être heureux : joueur de foot populaire de son lycée, une petite amie, une famille aisée. Mais les apparences sont trompeuses. Là encore, la fac lui permet d'échapper à son drame personnel. 

Quant aux personnages secondaires, nous avons Seth, meilleur ami gay de Callie et véritable pilier, et Luke, meilleur ami de Kayden, assez mystérieux dans ces deux romans mais son personnage sera développé dans un autre tome qui lui sera consacré. 


En bref : 
Une très belle histoire entre deux personnages très attachants, une auteure talentueuse avec une belle plume, et des rebondissements auxquels vous ne vous attendrez pas. 




C'est lundi, que lisez-vous? #6

Rendez-vous livresque initié par Mallou et repris par Galleane



Il vous suffit de cliquer sur l'image pour accéder à mon avis.



J'ai terminé : 

        
    
                        

Je lis : 



J'aimerais lire : 


  




Maybe Someday de Colleen Hoover

Auteur : Colleen Hoover

Edition : Hugo Roman Collection New Romance



4ème de couverture : 
A 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus cher lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodie à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions. 



Mon ressenti : 
J'ai acheté ce roman quasiment dès sa sortie tellement les premiers avis étaient enthousiastes. 
L'histoire est effectivement originale. Cet amour naissant entre Ridge et Sydney m'a beaucoup touché. On se laisse porter par l'intrigue et j'ai fini par me demander comment tout cela allait finir. On est loin d'une petite romance classique. 

Colleen Hoover sait parfaitement retranscrire les émotions ressenties par les personnages. La plume de l'auteure est magnifique, il faut le reconnaître. L'alternance de point de vue nous permet d'appréhender les difficultés de chacun pour faire face à la situation.
C'est addictif, c'est aussi tout doux malgré la force des sentiments parfois, mais jamais ce n'est larmoyant.

Le point fort de ce roman, c'est la musique associée à l'histoire. Sans rien vous spoiler, Sydney et Ridge écrivent des chansons ensemble. Ces chansons ont été composées par Griffin Peterson, un chanteur américain. Les écouter en parallèle de la lecture nous emmène encore plus loin dans l'histoire. La musique et les paroles en font intégralement partie (elles sont traduites à la fin du roman) et elles m'ont fait vibrer.

Ce roman est une magnifique lecture avec des personnages très attachants dont je vous parle tout de suite.


Les personnages : 
Sydney est une jeune femme de 22 ans qui poursuit ses études en rêvant à l'avenir avec Hunter, son copain. Elle est gentille, attachante, adorable. Elle se prend donc l'infidélité d'Hunter en pleine figure sans avoir rien vu venir et se réfugie chez Ridge.
Finalement, on la découvre plus forte qu'on ne le croit au début du roman. Elle affronte les situations les moins évidentes avec beaucoup de caractère et de sagesse. Elle a de l'humour aussi. Bref, c'est en quelque sorte le genre de fille parfaite qu'on déteste dans la vraie vie, mais là je l'ai beaucoup aimé. Seul bémol, elle pleure beaucoup. J'avoue qu'à la fin du roman, j'en avais un peu marre.

Ridge, quant à lui est un jeune homme de 24 ans. Musicien, auteur compositeur du groupe de rock auquel il appartient avec son frère, il vit en face de Sydney. C'est le stéréotype du mec parfait : beau gosse, musicien, gentil , serviable... Mais on en redemande ! Sa rencontre avec Sydney va tout bouleverser. C'est un personnage extrêmement attachant sous bien des aspects. Il est décrit comme mystérieux dans le résumé. Il ne l'est pas vraiment, on le découvre petit à petit dans les premiers chapitres et ça nous fait l'aimer encore plus.

Un petit mot sur un personnage secondaire, Warren. Il est le colocataire et ami de Ridge ainsi que manager du groupe. C'est la dose d'humour du roman. Ce personnage m'a beaucoup fait rire.


En bref :
Je modifie ma chronique, car à la fin du roman, je ne pensais pas que ce soit un coup de cœur. 

Oui mais voilà, plus d'une semaine après l'avoir terminé, ce livre est toujours présent dans mon esprit. Je n'ai qu'une envie c'est de le rouvrir et de replonger dans l'histoire, me laisser envelopper un peu à la manière d'une grosse couverture un soir d'hiver.
Donc, quand on en est là, eh bien, il faut se rendre à l'évidence, c'est un coup de cœur !
Ai-je besoin de vous recommander ce livre ? Non, vous l'aurez compris, si vous aimez les belles histoires, il est fait pour vous. Sinon, lisez-le quand même et laissez-vous surprendre !
En attendant, je vous laisse avec la chanson Maybe Someday de Griffin Peterson , un coup de cœur musical aussi : 





COUP DE COEUR

La liseuse et les ebooks, Pourquoi ? Comment ?

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler de ma liseuse.

Pourquoi ? Comment ?

Je vous dis tout.

Cela fait maintenant plus d'un an que j'ai acheté ma liseuse Kobo Glo. Avant cet achat, je me suis beaucoup renseignée sur divers sites pour trouver celle qui était la plus adaptée à mes besoins. 

En effet, il existe beaucoup de marques, encore plus de modèles, des tailles différentes, rétro éclairés ou non, en couleur ou en noir et blanc... bref, le monde de la liseuse n'est pas si simple.

En premier lieu, j'ai défini précisément mes besoins. 
Pourquoi ai-je besoin d'une liseuse ? 
Pour lire le soir dans mon lit et dans le noir de préférence pour ne pas déranger mon cher et tendre qui dort à côté. C'était le critère numéro un. Une liseuse rétro éclairée semblait donc adaptée. Cela a réduit le nombre de modèles.

S'est ensuite posé le problème de la marque. Kindle ou Kobo ? Car sur de nombreux forums, ce sont celles qui reviennent le plus et dont la plupart sont contents. Kindle est la liseuse d'Amazon avec un format qui lui est propre. C'est ce qui m'a fait m'orienter vers la Kobo de la Fnac. Elle lit plusieurs formats (pdf, epub...). Et la Kobo Glo est rétro éclairé. Mon choix était fait.

Si mon budget n'était pas non plus illimité, j'étais tout de même prête à y mettre le prix pour avoir quelque chose de correct et qui dure. J'ai donc payé ma liseuse 99.90 €.

L'autre critère qui m'a fait m'orienter vers une liseuse, c'est que je lis beaucoup et que ma bibliothèque n'est pas extensible.

Une fois ma liseuse en main, il a suffit d'une inscription sur le site de Kobo. 
Vous avez accès à toute la bibliothèque disponible sur Kobo. Et le choix est vaste. De la VO dans beaucoup de langues, des classiques gratuits, de la BD, des mangas, des magazines. De tout et pour tous les goûts !
Mais comme je le disais plus haut, la Kobo lit plusieurs formats, vous pouvez donc trouver des lectures numériques un peu partout sur le web, les télécharger et les lire sur votre liseuse. Dans mon cas, France Loisirs édite aussi ses livres en numérique, j'en profite donc.

Et aujourd'hui ?
Un an après, je ne m'en passe plus. Elle fait partie de mon quotidien. Je n'y trouve que des avantages.
Elle fait la taille d'un livre de poche en moins épais donc elle est facilement maniable, se glisse facilement dans mon sac, je l'emmène partout (chez le coiffeur, dans la salle d'attente du médecin etc...).

Au niveau du confort de lecture, aussi bien en plein jour qu'en pleine nuit, je ne fatigue absolument pas mes yeux. Cela me fait le même effet que de lire un livre papier.

Que vous dire d'autre ? La taille de la police est réglable, la lecture VO est facilitée grâce aux dictionnaires intégrés (français, anglais, allemand, espagnol...), la luminosité est ajustable, l'autonomie est de plusieurs semaines. 
Je l'ai emmené avec moi plusieurs fois en vacances et n'ai pas eu besoin de la recharger. 

Si c'est un investissement au départ, elle est largement amortie aujourd'hui. Je profite régulièrement des promos sur des premiers tomes gratuits ou à 0.99 € (cet été j'ai vraiment rempli ma liseuse pour quasi rien). 
Toutes les nouveautés sortent en numérique à quelques euros moins cher que la version papier (12 ou 13 € au lieu de 18 ou 20 €).
En revanche, les formats poche sont quelquefois moins intéressants en format numérique qu'en format papier. 
Quant aux lectures en VO, les livres sont vraiment peu chers.

En conclusion, je vous dirais que j'étais sceptique quand j'entendais parler des liseuses, les assimilant souvent aux tablettes. En lisant quelques articles et avis sur les forums, je me suis décidée et ne regrette, vous l'aurez compris, absolument pas mon achat.










C'est lundi que lisez-vous? #5

Rendez-vous livresque initié par Mallou et repris par Galleane



Il vous suffit de cliquer sur l'image pour accéder à mon article.




Ce que j'ai lu


      

                                  

Ce que je lis, oui toujours...


 

Je prends mon temps avec celui-là car j'aime beaucoup



J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire mais j'ai passé la moitié et finalement j'accroche, il va être vite terminé


Et j'ai démarré deux nouvelles lectures : 





Ce que je lirai


 





Les bêtises de Lili de Linda Saint Jalmes

Auteur : Linda Saint Jalmes

Edition : Rebelle Editions Collection Lipstick


4ème de couverture : 
Dès ses premiers pas, Lili accumule boulettes, gaffes et situations rocambolesques. Ses mésaventures vous plongeront dans un mémorable bêtisier et feront resurgir vos propres souvenirs. Car, ne nous leurrons pas, nous sommes toutes et tous des "Lili" en puissance, ou, tout du moins, avons-nous des êtres tendres et extravagants parmi nos proches qui ressemblent à cette pétillante jeune femme. Ne tardez plus, venez vous évader avec les bêtises de Lili. Sensations fortes garanties, aucun remboursement à la sortie.





Mon ressenti : 
Autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas aimé ce livre. 
Ce roman est un recueil d’anecdotes sur Lili, une Miss Catastrophe ambulante, de son enfance à sa vie d'adulte. Le problème, c'est que je n'ai pas trouvé ça drôle.
J'ai eu l'impression de relire "Les malheurs de Sophie" version 20ème siècle et sans la leçon de morale.
Ceci dit, je dois reconnaître que c'est bien écrit. C'est d'ailleurs le seul point positif du roman et ce qui a fait que je l'ai lu en entier.
Je ne vais pas vous en dire plus car je ne veux pas descendre ce livre. Ce n'est pas dans mes habitudes. Je n'ai pas aimé, ça arrive malheureusement. Beaucoup d'autres ont trouvé ce roman très bien, aussi si celui-ci vous tente, lisez-le et faites vous votre propre opinion.



Charley Davidson de Darynda Jones

Auteur : Darynda Jones

Edition : Milady Collection Bit Lit


4ème de couverture : 
Vous savez ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi...
Mon nom c'est Charley et je suis la Faucheuse.
Les morts : je connais. J'en vois depuis que je suis née. Des fois je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin... Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l'est moins, c'est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l'agent avec qui je bosse. J'aimerais qu'il me lâche un peu la grappe. 
Cela dit, je pourrais le gérer si je n'avais pas d'autres chats à fouetter...comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j'aimerais bien découvrir l'identité...



Mon ressenti : 
Comment ai-je pu passer à côté de cette série jusqu'à maintenant ? Je me pose encore la question. 
Je la connais depuis un moment car je la vois régulièrement sur Youtube et sur les blogs.
Losque qu'Ezila's Book a proposé ce titre sur Facebook pour la lecture commune de septembre, je me suis dit que c'était l'occasion.
Comme vous l'aurez constaté en lisant le résumé, le ton est donné de suite. Une faucheuse, de l'humour, des morts et des nuits torrides...
Et c'est exactement ça, Charley Davidson. Une histoire extrêmement bien écrite malgré le ton bourré d'humour. 
Une auteure qui maîtrise parfaitement l'univers qu'elle a créé, des personnages soignés y compris les personnages secondaires, des rebondissements auxquels on ne s'attend pas. 
Ce premier tome est très prometteur et j'ai hâte de lire la suite des aventures de Charley. J'ai les trois tomes suivants dans ma liseuse.
Vous l'aurez compris, la série compte une nouvelle fan !


Les personnages : 
Charley est donc la faucheuse. Elle voit les morts et sert de portail vers l'au-delà. Sauf quand les morts ont décidé qu'ils n'étaient pas prêts à le franchir. Et là, ça se complique. Charley est une bonne âme (pour ne pas dire bonne poire) qui aime aider les gens. Et qui, à chaque fois plonge dans les ennuis jusqu'au cou. Oui mais c'est pour ça qu'on l'aime Charley.
Je ne vais pas vous parler de Reyes parce qu'il est assez peu présent dans ce premier tome. Je n'ai pas eu le temps de m'en faire une opinion précise et encore moins d'en tomber amoureuse comme beaucoup d'autres avant moi ! Il devient récurrent dans les prochains tomes, on verra bien.
En revanche, j'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui sont très attachants : 
l'oncle Bob, un pilier pour Charley, 
Garrett dont je sens beaucoup de potentiel dans les prochains tomes également et enfin et surtout, 
Cookie, la meilleure amie de Charley. Cette femme m'a plu dès son apparition dans le roman. Elle est humaine, mère de famille et reste l'élément stable et inébranlable dans la vie de Charley. Je me réjouis de voir son personnage évoluer au fil des tomes.


En bref :
De la Bit Lit comme je l'aime : un univers bien construit, de l'amour mais pas trop, des créatures surnaturelles... Une série que je vais dévorer rapidement je pense.



Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig


Auteur : Agnès Ledig


Editions : Albin Michel et Pocket


4ème de couverture : 
Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne.
Tant de générosité après des années de galère, Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...



Mon ressenti : 
Cela fait plusieurs jours que je l'ai terminé et j'ai toujours du mal à trouver les mots pour vous dire ce que j'ai pensé de ce roman.
Agnès Ledig nous raconte l'histoire de Julie, jeune mère célibataire qui se bat au quotidien pour donner à son fils, Ludovic, le minimum vital. Jusqu'au jour où elle rencontre Paul. Tout juste divorcé, il est un peu perdu et doit apprendre à vivre seul, à faire ses courses. C'est comme ça qu'il rencontre Julie. Il passe à sa caisse et voit la détresse de la jeune femme.
Il décide de l'aider, elle accepte pour son fils.
De cette rencontre découle une belle amitié. Des conséquences inattendues aussi.
Si je devais résumer ce livre en un mot je dirais : poignant.
L'auteure nous fait vivre un éventail d'émotions de la plus joyeuse à la plus triste, toute décrites avec une réalité absolue.
A la fin du roman, j'ai eu du mal à me sortir l'histoire de la tête pendant plusieurs jours. Il m'a fallu une lecture légère pour me changer les idées.


Les personnages : 
Julie, jeune femme de 20 ans, est seule pour s'occuper de son fils, ses parents n'étant d'aucun soutien. Elle est très forte, c'est une battante. Elle prend chaque épreuve à bras le corps et fait tout pour s'en sortir.
Son amitié avec Paul lui apporte une pause bienvenue dans ce quotidien trop lourd à porter. 
Paul, quant à lui, cherche un sens à sa vie depuis son divorce d'une femme qu'il n'aimait pas. Il décide d'aider cette jeune caissière, parce qu'il le peut tout simplement. Ludovic et Julie lui apporte un peu de bonheur et l'arrache à sa solitude.
Jérôme, le fils de Paul est quant à lui médecin de campagne. Il a besoin d'une pause dans sa vie. Il voit débarquer Julie et Ludovic pendant ses vacances, ce qu'il n'apprécie vraiment pas. Taciturne, bien décidé à ne pas se laisser gagner par la bonne humeur ambiante, il va peu à peu se laisser apprivoiser.

Ce trio de personnages est extrêmement attachant. L'auteure a parfaitement réussi à décrire les relations humaines. C'est ce que j'ai le plus aimé dans ce roman.


En bref :
Un très beau roman qui ne vous laissera pas indifférent.





Onyx (Lux -2) de Jennifer L. Armentrout

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Edition : J'ai Lu


4ème de couverture : 
Depuis sa rencontre avec Dee et Daemon Black, la vie de Katy a changé du tout au tout.
Car si Dee est une amie adorable dotée d'un frère terriblement sexy, ils n'en sont pas moins une source d'ennuis quasi intarissable...
Entre la Défense qui cherche à tout prix à savoir de quoi Daemon est capable et la mystérieuse "trace" qui poursuit Katy, le lien qui l'unit au jeune homme sera mis à rude épreuve.
Un péril plus grand que la vérité ?
Rien n'est moins sûr...
Personne n'est vraiment ce qu'il semble être,
Et certains ne survivront pas aux mensonges...



Mon ressenti : 
Compte tenu de mon coup de coeur pour le premier tome, j'avais un peu d'appréhension en ouvrant le deuxième.
Et pourtant, je l'ai trouvé encore meilleur que le premier.
L'intrigue est bien menée, l'action ne retombe pas, la romance n'est pas baclée, bref, j'ai encore une fois adoré !
Seul petit bémol, j'ai vu pas mal de choses arriver malgré tout.
Il va être difficile de vous parler en détail de ce roman sans vous spoiler ce qui vous gâcherait le plaisir. Je trouve même que le résumé en dit trop. 
C'est une très belle saga, avec des personnages forts, une histoire qui va nous emmener là où on ne s'y attendra pas, je l'espère.
Bref, je veux la suite... je pense que je vais la lire en VO. Impatience quand tu nous tient !

Les personnages : 
Je vous renvoie à mon avis sur le premier tome car j'y ai à peu près tout dit. Il vous suffit de cliquer ici.

En bref :
Encore un coup de cœur pour ce deuxième tome. Une saga que je vous conseille vraiment de lire.
De mon côté, je m'en vais lire un autre roman de Jennifer L. Armentrout : Jeu de patience !



COUP DE COEUR


TAG : Dis-moi comment tu lis ?

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour un TAG sur mes habitudes de lectures qui vous en dévoilera un peu plus sur moi.

C'est un TAG assez connu, qui circule aussi bien sur Youtube que sur la blogosphère. Personnellement, je l'ai trouvé sur Booknode, j'y avais répondu il  y a quelque temps mais je recommence (avec des réponses différentes sans doute, j'ai pas vérifié).



Es-tu plutôt corne ou marque-page ?

Marque-page ! Je ne supporte pas les cornes de pages.

As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, encore dernièrement pour mon anniversaire. (D'ailleurs, encore merci à ceux qui me les ont offerts, si vous passez par là, je vous fais des bisous)

Lis-tu dans ton bain ?

Non car je ne prends que des douches ! Et je n'ai toujours pas trouvé le moyen de lire dans ma douche...

As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Non

Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

Tout dépend de la série. Tant que les tomes apportent quelque chose à l'histoire générale, ça ne me dérange pas. Quand c'est un tome pour en faire un de plus, à force c'est lassant.

As-tu un livre culte ?

Culte, non mais j'ai des livres un peu "doudou" : Harry Potter et Les Etoiles de Noss Head vers qui je vais me tourner en cas de besoin d'une lecture sûre !

Aimes-tu relire ?

Oui mais plus ça va et moins je le fais par manque de temps et d'envie de découvrir d'autres livres. Vous savez : So many books, so little time...

Rencontrer ou non les auteurs des livres qu'on a aimé ?

Ça ne m'est pas encore arrivé mais j'espère un jour.

As-tu des livres dédicacés ?

Oui

Aimes-tu parler de tes lectures ?

Oui, on échange nos coups de cœur avec une amie. Et c'est aussi la raison de ce blog.

Comment choisis-tu tes livres ?

Il n'y a pas de règles. Une belle couverture associée à un résumé qui me plaît, une bonne critique sur un blog ou sur You Tube, les suggestions sur BookNode...

Une lecture inavouable ?

Non aucune, j'assume tout.

Un endroit préféré pour lire ?

Mon lit le soir. 

Lecture en musique ou en silence ?

Tout dépend du livre. La musique ne me gêne pas et quand un titre est cité dans un livre, j'attrape mon Ipod pour l'écouter. Mais dans 90% des cas, c'est en silence.

Livre électronique ?

Oui absolument, 1 lecture sur 2 au moins est sur ma liseuse.

Un livre pour toi serait ...

Un très bon moyen de m'évader du quotidien. 

Lire et manger ?

Oui, la liseuse est pratique pour ça, c'est plus compliqué avec un livre papier mais je me débrouille.

Télé, jeux vidéos ou livres ?

Jeux vidéos, non, télé de moins en moins donc livres.

As-tu déjà abandonné un livre ?

Oui mais très rarement. 
J'en ai abandonné 3 : 1984 d'Orwell, Le Seigneur des Anneaux de Tolkien (oui je sais mais les descriptions à rallonge très peu pour moi) et La vie selon Gus Orviston de David James Duncan (un classique américain) que j'ai essayé deux fois sans succès.
Même quand je n'aime pas, j'essaye de donner une chance au livre jusqu'au bout. 

Quel est ta lecture en cours et quelle sera la prochaine ?

Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos en papier et Dans la peau de M. Leighton en numérique.

Les prochaines : 
sûrement Hunger Games en numérique et The Book of Ivy en papier.


J'espère que ce petit TAG vous aura plus, si vous voulez que j'en fasse d'autres, n'hésitez pas à me le dire en commentaires.








C'est lundi, que lisez-vous? #4

Rendez-vous livresque initié par Mallou et repris par Galleane






Ce que j'ai lu

  Elle et Lui de Marc Levy

                                  

Ce que je lis

 


Lectures en pause que je prends occasionnellement



J'ai vraiment du mal avec celui-ci, je m'ennuie...

Ce que je lirai

Comme la semaine dernière, je voudrais finir les en cours...




Dualité de Maria Amini

Auteur : Maria Amini

Edition : Rebelle Editions Collection Lipstick


4ème de couverture : 
Depuis le divorce de ses parents, Agathe n'est plus la jolie et joyeuse jeune fille d'avant. Son père lui manque et elle ne connaît que des amours sans retour. Sa tristesse l'a conduite à prendre du poids et à modifier son apparence, teignant ses cheveux en noir et se composant un look à l'image de sa souffrance.
A 16 ans, c'est une lycéenne sombre, complexée et mal dans sa peau...
Amoureuse de François, qui ne s'intéresse pas à elle, Agathe souffre en silence. Mais voilà qu'elle est victime d'un accident...
A son réveil, elle est devenue amnésique et change subitement... 


Mon ressenti : 
J'ai profité de l'offre de Rebelle Editions du mois d'août où il proposait énormément d'e-books à 0.99 €. J'avoue qu'à ce prix, ma liseuse s'est rempli plus vite qu'il ne m'en faut pour l'écrire... Bref !
Je dois avouer que j'ai été très agréablement surprise par ce roman. Je n'en attendais rien puisque je ne le connaissais pas ou juste par son résumé...
Et c'est ça que j'aime dans la lecture, me faire surprendre !
L'histoire d'Agathe, enfant de parents divorcés, et qui malgré ses 17 ans, n'arrive pas à s'y faire m'a beaucoup touchée. Sa rencontre avec Adrien aussi. Celui-ci la met à jour facilement, arrive à surmonter les barrières qu'Agathe a érigé pour se protéger.
Entre eux naît une amourette. Puis survient l'accident...
Je ne vous en dirait pas beaucoup plus car déjà je trouve que le résumé en dit presque trop.
L'auteure arrive à nous faire passer beaucoup d'émotions dans ce roman, la plume est très agréable à lire, c'est simple et efficace.
On alterne le point de vue d'Agathe, d'Adrien et de François. Et là, je vous arrête tout de suite, non ce n'est pas un banal triangle amoureux (d'ailleurs ce n'en est pas un du tout). Non ce n'est pas non plus une romance d'adolescents un peu niaise.
Dualité, c'est beaucoup plus que ça. C'est un roman sur la fin de l'adolescence, le début de l'âge adulte, des décisions que cela implique, pas toujours facile à prendre. Sur la relation ados/parents aussi qui est traité d'une façon très réaliste.
Et même si au final, l'histoire n'est pas d'une grande originalité, j'ai passé un très bon moment, cela m'a ramené à mes années lycées et j'ai souri du début à la fin du roman.

Les personnages : 
Agathe se cache derrière des vêtements noirs trop grands, un look gothique pour cacher sa souffrance et pourtant, c'est une adolescente comme les autres, qui rêve de garçons inaccessibles (comme François par exemple), d'avoir des amies, d'être bien sa peau. Avec l'amnésie, elle doit se reconstruire, tout réapprendre de sa vie.

Elle se fait donc aider d'Adrien. Autant vous dire que ce personnage m'a tout de suite plu. Sous son look gothique, c'est un garçon très réfléchi, très mûr pour son âge, un pilier dans la vie d'Agathe.

François, enfin, le garçon aimé en secret par Agathe. Là encore, un garçon extrêmement attachant. François s'efforce de faire ce qu'on attend de lui : de bonnes études, une copine comme il faut. Mais il n'est pas heureux. Il décide d'y remédier mais cela aura des conséquences imprévues.


En bref :
Un roman et une auteure qui méritent d'être beaucoup plus connus.