Archer's voice de Mia Sheridan

Edition : Hugo Roman, collection New Romance

394 pages

4ème de couverture : 
Quant Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.
Archer's voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de la liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée. 



Mon ressenti : 
Ce roman est encensé par la blogosphère ! C'est une avalanche de coups de coeurs, tant par ceux qui l'ont lu en VO et qui nous ont donné envie avant sa sortie en France que par les premiers à le lire en VF.
Donc je me suis jetée dessus dès sa sortie (au revoir les bonnes résolutions...). Mais il n'a pas grossi ma PAL très longtemps car j'étais vraiment curieuse de connaître cette histoire provoquant tant d'émotions chez mes consoeurs blogueuses !
Et là c'est le drame ! Non j'exagère ! Mais ce n'est pas le coup de cœur du tout. Et c'est en grande partie parce que je dois être trop vieille pour cette histoire (et ça fait mal de l'écrire je vous assure...). Alors pourquoi trop vieille (comme si 36 ans c'était vieux, pfff!) dans la mesure où les autres New Adult ne me font pas cet effet. Je vous explique : 

Archer est un jeune homme plein de mystères. On sait qu'il a subi un traumatisme dès le départ, mais on ne sait pas lequel. Et les premières "images" qu'on a de lui sont celles perçues par Bree : un beau mâle, timide, renfermé bref craquant (je passe en mode cougar...)
Oui mais voilà, au fur et à mesure de la lecture, le mystère se lève et mes instincts maternels ont pris le dessus (au dodo la cougar...). J'ai eu envie de protéger Archer, comme je protège mes enfants. Et ce n'est pas du tout ces instincts là qui devraient s'animer pendant ce genre de lecture.

Bree est une héroïne comme on en voit peu, pleine de vie et d'espoir, qui ne se laisse pas abattre par la vie, qui se prend en main pour affronter ses démons. C'est une belle personne qui apprend à Archer comment s'épanouir.

En revanche, plusieurs choses m'ont dérangées à la lecture : on alterne les points de vue d'Archer et de Bree. Au début du roman, j'ai trouvé le point de vue d'Archer très enfantin et ce n'est pas cohérent car c'est un homme particulièrement intelligent et cultivé. Mais ça s'estompe au fil des pages. 
J'ai également trouvé les scènes de sexe assez crues, alors que le reste du roman ne l'est pas du tout, c'est un décalage surprenant.

Il n'en reste pas moins que l'histoire entre Bree et Archer est magnifique. J'ai tremblé pour eux, j'ai espéré, j'ai vécu beaucoup d'émotions, c'est indéniable.


En bref :
Une belle histoire, portée par deux personnages mignons comme tout.




Articles les plus consultés