La Novice (De main de maître #1) de Loreleï James

Edition : Milady, Collection Romantica

542 pages

4ème de couverture : 
Un voyage érotique aussi délicieux qu'inattendu.

La carrière d'Amery a toujours primé sur sa vie amoureuse jusqu'au jour où, à l'occasion d'un cours de self défense, elle rencontre un homme qui la trouble au plus haut point. Dès le premier regard, Ronin Black, le maître du dojo, éprouve une vive attirance pour la jeune femme. A tel point qu'il décide de l'entraîner personnellement...en public mais aussi en privé. Cet homme énigmatique repousse les limites d'Avery. Bientôt, elle ne peut plus se passer de lui et du plaisir qu'il lui procure. Pourtant il lui cache quelque chose, et elle s'en veut de lui avoir accordé une confiance aveugle. 
L'attachement qu'elle éprouve pour Ronin se révèle bien plus littéral que ce qu'elle aurait pu imaginer.



Mon ressenti :
Cette lecture a été une torture ! J'avais envie d'un peu d'érotisme sympa sans prise de tête, j'en ai été pour mes frais.

Rien ne m'a plu dans ce roman.

L'héroïne est tellement naïve qu'elle en devient idiote, lui ne fait pas rêver du tout. Il est arrogant, sûr de lui genre "je suis le maître du monde avec ma ceinture noire"... Et, anecdote amusante, il s'appelle Ronin, et à chaque fois que je lisais ce prénom, j'ai la chanson de Beyoncé qui tournait dans ma tête (si si vous savez Naughty Boy : Runnin' Runnin' Runnin' Ain't runnin' for myself no more...), j'aime bien Beyoncé mais à force c'est fatigant. Bref, deux personnages principaux pas attachants et stéréotypés.

L'histoire quant à elle est bourrée de clichés et de déjà vu. Y compris la fin qui en plus d'être rapide, est prévisible. On nous laisse sur un semblant de suspense... 
C'est un remake de 50 nuances version bondage japonais. Ce qui aurait pu être original si ça avait été mieux expliqué. J'ai trouvé qu'on survolait cette pratique ce qui est dommage puisque c'est le cœur de l'histoire.

Et malheureusement, le style d'écriture n'a pas relevé le niveau non plus.

Je vais m'arrêter là, vous avez compris, je n'ai pas aimé ce roman. Et comme à chaque tome 1, je me demande si je lirai la suite. Il ne faut jamais dire jamais, mais là, je pense passer mon tour.


En bref :
Un roman érotique qui ne tient pas ses promesses. Il y a mieux à lire dans ce genre. 


Articles les plus consultés