Maybe Not de Colleen Hoover

Edition : Hugo Roman, collection New Romance

146 pages

4ème de couverture : 
Quand il a l'opportunité de s'installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante... Mais peut être pas.

Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l'intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ?

Peut-être. Mais peut-être pas... 



Mon ressenti : 
Après mon immense coup de cœur pour Maybe Someday (mon avis est ici) , pour son histoire, ses personnages (surtout Ridge), autant vous dire que je me suis jetée sur ce roman dès sa sortie.
Aussitôt acheté aussitôt lu (mais pas aussitôt chroniqué^^).

Ce roman démarre avant Maybe Someday lors de l'emménagement de Bridgette dans l'appartement.

Si Warren reste l'ami potache que l'on a tant aimé dans Maybe Someday, son personnage est approfondi et découvre sous la couche d'humour un homme différent, plus mature qu'il n'y paraît.
Même chose pour Bridgette, son caractère explosif est toujours là mais elle est bien d'autres choses encore.

J'ai retrouvé avec grand plaisir l'ambiance entre colocs agrémentée de farces en tout genre, tous les personnages et l'écriture de Colleen Hoover.

Malgré le peu de pages que contient ce roman, il est complet. Toutes les réponses sont apportées (on sait même pourquoi Warren mate des pornos sans arrêt...) et rien n'est bâclé.


En bref :
Si vous avez aimé Maybe Someday, ce spin off est une bonne manière de replonger dans cet univers.

Articles les plus consultés