Dualité de Maria Amini

Auteur : Maria Amini

Edition : Rebelle Editions Collection Lipstick


4ème de couverture : 
Depuis le divorce de ses parents, Agathe n'est plus la jolie et joyeuse jeune fille d'avant. Son père lui manque et elle ne connaît que des amours sans retour. Sa tristesse l'a conduite à prendre du poids et à modifier son apparence, teignant ses cheveux en noir et se composant un look à l'image de sa souffrance.
A 16 ans, c'est une lycéenne sombre, complexée et mal dans sa peau...
Amoureuse de François, qui ne s'intéresse pas à elle, Agathe souffre en silence. Mais voilà qu'elle est victime d'un accident...
A son réveil, elle est devenue amnésique et change subitement... 


Mon ressenti : 
J'ai profité de l'offre de Rebelle Editions du mois d'août où il proposait énormément d'e-books à 0.99 €. J'avoue qu'à ce prix, ma liseuse s'est rempli plus vite qu'il ne m'en faut pour l'écrire... Bref !
Je dois avouer que j'ai été très agréablement surprise par ce roman. Je n'en attendais rien puisque je ne le connaissais pas ou juste par son résumé...
Et c'est ça que j'aime dans la lecture, me faire surprendre !
L'histoire d'Agathe, enfant de parents divorcés, et qui malgré ses 17 ans, n'arrive pas à s'y faire m'a beaucoup touchée. Sa rencontre avec Adrien aussi. Celui-ci la met à jour facilement, arrive à surmonter les barrières qu'Agathe a érigé pour se protéger.
Entre eux naît une amourette. Puis survient l'accident...
Je ne vous en dirait pas beaucoup plus car déjà je trouve que le résumé en dit presque trop.
L'auteure arrive à nous faire passer beaucoup d'émotions dans ce roman, la plume est très agréable à lire, c'est simple et efficace.
On alterne le point de vue d'Agathe, d'Adrien et de François. Et là, je vous arrête tout de suite, non ce n'est pas un banal triangle amoureux (d'ailleurs ce n'en est pas un du tout). Non ce n'est pas non plus une romance d'adolescents un peu niaise.
Dualité, c'est beaucoup plus que ça. C'est un roman sur la fin de l'adolescence, le début de l'âge adulte, des décisions que cela implique, pas toujours facile à prendre. Sur la relation ados/parents aussi qui est traité d'une façon très réaliste.
Et même si au final, l'histoire n'est pas d'une grande originalité, j'ai passé un très bon moment, cela m'a ramené à mes années lycées et j'ai souri du début à la fin du roman.

Les personnages : 
Agathe se cache derrière des vêtements noirs trop grands, un look gothique pour cacher sa souffrance et pourtant, c'est une adolescente comme les autres, qui rêve de garçons inaccessibles (comme François par exemple), d'avoir des amies, d'être bien sa peau. Avec l'amnésie, elle doit se reconstruire, tout réapprendre de sa vie.

Elle se fait donc aider d'Adrien. Autant vous dire que ce personnage m'a tout de suite plu. Sous son look gothique, c'est un garçon très réfléchi, très mûr pour son âge, un pilier dans la vie d'Agathe.

François, enfin, le garçon aimé en secret par Agathe. Là encore, un garçon extrêmement attachant. François s'efforce de faire ce qu'on attend de lui : de bonnes études, une copine comme il faut. Mais il n'est pas heureux. Il décide d'y remédier mais cela aura des conséquences imprévues.


En bref :
Un roman et une auteure qui méritent d'être beaucoup plus connus. 

Articles les plus consultés