Throwback Thursday Livresque #23 : Beaucoup de bruit pour rien...


Bonjour à tous,

C'est le retour du flash-back livresque sur le blog et je suis joie ! Et on recommence très fort avec ce thème ! 

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle :
Chaque semaine un thème nous est proposé, à nous de sortir une "vieille" lecture correspondante (d'où le Throwback). On évite les lectures actuelles, juste terminées etc...
Tous les liens sont regroupés sur le blog de Bettie Rose

Cette semaine, le thème est : Beaucoup de bruit pour rien ! 


Un livre que tout le monde a aimé sauf vous. Deux romans me sont de suite venus à l'esprit mais il faut choisir alors...





Nos Etoiles Contraires de John Green ! 

Qui n'a pas entendu parler de ce roman ? Énorme carton littéraire, adulé de tous, en bon petit mouton, je l'ai acheté et je l'ai lu. Cela remonte à 3 ans tout pile, c'était fin août 2014.

Je n'ai pas du tout accroché au style de John Green, voilà c'est dit. J'ai trouvé son style très lourd et peu naturel.
L'histoire nous est racontée du point de vue d'Hazel, jeune fille de 16 ans. Et j'ai trouvé qu'aussi bien le style que le vocabulaire n'étaient pas adaptés à son âge ni à celui de Gus. Hazel est intelligente, pleine d'esprit et très mature, je suis entièrement d'accord. Mais même les dialogues entre adolescents manquent de crédibilité. Il y a un décalage entre l'âge des personnages principaux et leur façon de s'exprimer. Comme je le disais, ça ne semble pas naturel, mais forcé. J'ai même eu l'impression que John Green remplaçait volontairement certains mots par d'autres plus "pompeux" pour je ne sais quelle raison si ce n'est que ça alourdit terriblement le récit.

Ceci étant dit, tout n'a pas été négatif dans cette lecture, j'ai bien aimé l'histoire d'Hazel et Gus, j'ai également versé ma petite larme... 
J'ai lu Dieu me déteste d'Hollis Seamon quelques mois après, un roman avec le même genre d'histoire, et qui est bien meilleur selon moi.

Je vais conclure avec une hérésie suprême, sortez fourches et flambeaux, mais j'ai préféré le film au livre... 




A la semaine prochaine...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire