Insaisissable tome 1 Ne me touche pas de Tahereh Mafi





Auteur : Tahereh Mafi
Edition : Michel Lafon ou Michel Lafon Poche

4ème de couverture :
Je suis maudite
J'ai un don
Je suis un monstre
Je suis plus forte qu'un homme
Mon toucher est mortel
Mon toucher est pouvoir
Je veux qu'il me touche
Il ne doit pas m'approcher
Je suis leur arme

Je me vengerai




J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune organisée par Ezila's Book sur Facebook (événement ici). 
Cette lecture commune était pour moi l'occasion d'enfin découvrir cette saga qui m'intriguait depuis quelques temps déjà.
Pourquoi ? Tout simplement parce que les avis sont partagés. Dans ces cas-là, j'aime me faire mon propre avis. C'est chose faite.

Mon ressenti : 

Comme souvent dans un premier tome, l'auteure nous plante le décor sans nous en dévoiler trop. Ici, c'est une dystopie qui n'est pas très développée mais qui semble prometteuse. Le monde est dévasté suite à la pollution notamment (d'ailleurs l'auteure nous fait passer un message très clair !), les gens meurent de faim, de maladie. Le Rétablissement est censé apporter la solution à tous ces problèmes.

Au milieu de ce chaos, Juliette, adolescente de 17 ans, est enfermée depuis 3 ans car elle est dangereuse. Il lui suffit de toucher quelqu'un pour le tuer. 
Jusqu'au jour où Adam et Warner entrent dans sa vie. L'un veut la sauver, l'autre s'en servir. 

Le premier tiers du roman a été laborieux, je dois bien l'avouer. Le style de l'auteure est très particulier. C'est très poétique, métaphorique même. Le point de vue est celui de Juliette et les pensées qu'elle ne veut pas avoir sont rayées. Je pense que c'est une écriture qu'on aime ou pas mais qu'il est difficile de rester neutre. 
Au final, je m'y suis habituée et j'ai apprécié ma lecture.

Les personnages : 

Juliette m'a agacée au début du roman mais ce sentiment s'est vite dissipé à mesure que l'histoire avançait. Au contraire, j'ai apprécié son évolution au fil des pages.
En ce qui concerne Adam, je reste sur la réserve et j'attends de voir les tomes suivants avant de me prononcer définitivement. 
Quant à Warner, il est finalement assez peu présent dans ce tome et j'ai hâte d'en découvrir plus à son sujet car l'auteure nous fait bien sentir que tout n'est pas noir ou blanc avec lui.

En bref :

Une belle découverte avec une mention spéciale pour le style d'écriture atypique de l'auteure.





Articles les plus consultés